25 février 2020

Nous continuons ici notre passage en revue des domaines d'où proviennent nos pépites. Nous vous y présentons le domaine Delesvaux du coffret vin cadeau Noel, le domaine Jean Fournier du coffret vin Bourgogne, le Champagne Gimonnet-Gonet du coffret Champagne et le Clos du Jaugueyron du coffret vin Bordeaux.

Domaine Delesvaux

➲ Coffret vin cadeau Noel

Cela fait 40 ans que ce domaine ligérien existe et est en quête du meilleur. Ses vins sucrés l’ont propulsé sous les projecteurs au milieu des années quatre-vingt-dix. Un célèbre critique américain avait encensé les vins du domaines trois années de suite. Les notes frôlaient alors la perfection.

Mais le véritable coup d’accélérateur, le domaine Delesvaux le doit à deux événements marquants arrivés autour du changement de millénaire et intimement liés. Tout d’abord, Philippe Delesvaux a été rejoint par sa femme Catherine à l’exploitation. Ensuite, ils ont travaillé conjointement à la certification en bio et biodynamie de cette dernière. Et devinez quoi ? Le résultat s’en ressent dans le verre.

Les amateurs de fromages apprécieront le Coteaux-du-Layon 2017 sur des pâtes persillées comme un Roquefort. Cet accord, finalement peu connu, est un classique pour les amateurs de plats sucrés-salés. Il peut également tenir son rôle face à un foie gras en entrée car le sucre n’emporte pas le palais.

Ses notes d’agrumes, de fruits blancs et de miel l’orientent naturellement vers des desserts. Sa grande longueur en bouche permet de l’associer à une couronne de pain d’épices. Celle de la pâtissière Claire Damon est d’ailleurs une référence en la matière. Une salade de fruits ou une tarte tatin aux poires sont aussi diablement efficaces avec ce vin. Enfin, celles et ceux qui ont des goûts prématurés pourront se régaler en l’associant à une galette des rois à la frangipane. Attention, pour garder son peps naturel, ce vin devra impérativement être servi à 8°.

Domaine Jean Fournier

➲ Coffret vin Bourgogne

Ce domaine, que le Master of Wine Jasper Morris qualifiait de « prometteur » à la sortie de son guide référence Inside Burgundy, tient toutes ses promesses. Il est dans la même famille depuis plus de trois siècles. Les climats de l’appellation Marsannay n’ont donc pas de secret pour elle. Le fils du domaine Jean Fournier conduit son exploitation en culture biologique depuis une douzaine d’années pour notre plus grand plaisir.

Le climat de Marsannay qui nous intéresse -le Clos du Roy- est pressenti pour devenir un premier cru dans un avenir proche. Cette parcelle, appelée Clos des Ducs jusqu’à l’annexion de la région par Charles le Chauve, est située à Chenôve. Elle est la plus septentrionale de l’appellation. Son vignoble est orienté Sud-Est et sa déclivité modérée. C’est dans la partie inférieure de lui-ci que s’y épanouit le mieux le pinot noir (alors que le chardonnay est plus adapté à sa partie supérieure). Les alluvions autrefois charriées par la rivière Ouche lui sont particulièrement favorables.

En bouteille, ce Jean Fournier Marsannay Clos du Roy 2017 se marie admirablement avec des terrines de volaille, ou du jambon cuit et persillé. Le veau sous toutes ses formes -rôti, poêlé ou en sauce -est probablement l’accord qui lui convient le mieux. Cependant, des plats de résistance comme une fondue bourguignonne, un rôti de bœuf, ou un pigeon au chou ne l’effraient pas. Et même pourquoi pas, un lapin à la moutarde ? Pour bien accompagner ces bons petits plats, ce vin doit être servi idéalement à 17°.

Champagne Gimonnet-Gonet

➲ Coffret Champagne

Voilà plus de 30 ans que Philippe Gimonnet et Anne Gonet se sont dit oui. Tous les deux issus de familles de vignerons champenois, ils ont uni leurs terres pour le meilleur uniquement. Cela leur permet d’élaborer la cuvée Or avec pas moins de 5 grands crus provenant de Chouilly, Cramant, Le Mesnil-sur-Oger, Oger et Oiry. Cinq sur les six grands crus que compte la Côte des Blancs (le dernier étant Avize) !

Chacun de ces terroirs joue une partition précise dans ce Champagne Gimonnet-Gonet. Schématiquement, les vignes d’Oger apportent finesse et vivacité. Celles de Cramant lui confèrent sa puissance. Celles du Mesnil-sur-Oger parachèvent le tout en lui donnant la rondeur nécessaire à ce vin qui est clairement indiqué pour l’apéritif. Dans cet esprit, les gougères, copeaux de parmesan, et beignets de crevette s’accordent parfaitement bien avec celui-ci.

Ce Champagne Gimonnet-Gonet Cuvée Or ne redoute pas pour autant les accords avec la bonne chère. Les feuilletés au fromage, soufflés au Beaufort, foie gras, et même tourteaux sauce au beurre ont toute leur place face à ses bulles. Et celles et ceux qui souhaitent l’accorder à un dessert trouveront leur bonheur dans un granité de poire à la vanille ou au citron vert. Une galette des rois pourra même être tentée. Et tout cela qu’à une seule condition : toujours veiller à le servir à 8°.

Clos du Jaugueyron

➲ Coffret vin Bordeaux

Michel Théron et Stéphanie Destruhaut se sont connus au milieu des années 90. De leur rencontre est né le Clos du Jaugueyron. Vingt-cinq ans plus tard ce domaine compte seize parcelles en appellation Margaux et Haut-Médoc. Ils ont démarré leur aventure en pratiquant une viticulture conventionnelle (comme enseignée à l’époque dans les établissements de formation viticole). Pourtant, l’agriculture biologique et biodynamique se sont progressivement imposées sur l’ensemble du domaine. A force d’observations et de volonté de produire des vins plus proches de leurs terroirs, ils y sont arrivés.

Le Clos du Jaugueyron Haut Medoc 2016 a quelque chose de très margalais dans l’esprit. La proximité des parcelles n’explique pas tout. Le souhait de faire un vin soyeux et fruit de vendanges à la juste maturité du raisin compte aussi. La maitrise des rendements également. Et tout cela se retrouve dans le verre pour le plus grand plaisir du dégustateur qui aura pris soin de l’aérer avant de le servir. On est loin du Bordeaux cliché surboisé et bien trop riche pour être bu dans sa jeunesse.

A table, le vin se révèlera intéressant avec un pâté de lapin en croûte. Il tutoiera le sublime avec un carré d'agneau, une canette rôtie, une côte de bœuf à la bordelaise, ou une souris d'agneau. Avec l’âge, il donnera aussi la réplique à des plats à base de champignons comme des poêlées de cèpes ou de champignons de Paris. Comme indiqué plus haut, il faudra impérativement le passer en carafe et le servir autour de 17° pour en profiter pleinement.